Education Enfance Jeunesse

Commission Education Enfance Jeunesse 

Présents : Régis, Nadine, Sabrina, Olivier, Kati

  1. Les propositions force de notre campagne cʼest de remettre le service public au cœur de lʼaction, pour le mieux être de tous les citoyens à qui nous le devons.
  2.  Dans cette commission éducation et jeunesse, le thème que nous avons choisi dʼaborder plus précisément est celui des conditions de la scolarisation des enfants et des jeunes sur le territoire de Biscarrosse et plus largement sur celui de la communauté des commune.

Un premier point quʼil nous est apparu important de mettre en exergue est celui du transport scolaire et plus particulièrement le temps que doit passer un élève, en dehors de lʼécole dans les temps de transports. Nous aurons la volonté dʼaméliorer ce dispositif et ne laisserons pas cette problématique se régler seulement par des initiatives privées. (Parents, voisins, débrouille, et va là comme je te pousse, ….).

Nous aurons à cœur de lutter contre les classes surchargées ainsi que la fermeture des classes. Nous mettrons en oeuvre, toute lʼopposition quʼune municipalité peut opposer pour entraver de tels projet.
Toute mobilisation citoyenne, dʼenseignants, de parents dʼélèves aura lʼaval, le soutien et la présence de notre conseil municipal
.

Lʼenfant et lʼélève en situation de handicap, pour certains, ou en difficultés scolaires pour dʼautres méritent lʼattention particulière dʼune municipalité, dʼune politique municipale.

Nous faisons le constat, que la journée de lʼenfant ou du jeune collégien est très éclatée, ce qui a des répercussions sur le comportement de lʼenfant (anxiété et instabilité).

Nous voulons lʼorganisation et la création de SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile), au cœur des établissements scolaires, afin que nos jeunes qui en ont besoin puissent avoir leur différents temps de prise en charge dans une proximité rassurante pour eux, et moins chronophage dans des espaces temps où rien ne se passe, qui devient facteur de STRESS pour certains et de grande instabilité pour dʼautres.

Cʼest une amélioration qualitative et quantitative que nous voulons apporter( moins de transports privés, et meilleure contenance des enfants…).

Ouverture de classe adapté en primaire et au collège, elles sont en nombre insuffisants et notamment sur Biscarrosse. U.L.I.S. (Unité localisée pour l’inclusion scolaire), pour les primaires et collège et S.E.G.P.A. (sections d’enseignement général et professionnel adapté) essentiellement au collège.

Nous devrons chercher des solutions pour ce temps dʼinfirmier(ière), scolaire qui est sévèrement amputé ces dernières années, (par des politiques publiques dʼaustérité économique). Cette présence de lʼinfirmière scolaire dans un établissement, est précieux pour la prévention de conduites à risque pour nos jeunes, de détection de mal-être chez lʼenfant ou lʼadolescent.

Nous verrons comment sédentariser un poste temps plein para-médical au sein des établissements de Biscarrosse.

Nos propositions vont dans le sens, dʼune relocalisation de la prise en charge sur Biscarrosse pour ces gamins.

La commune doit pouvoir mettre à disposition différents espaces (en plus du C.M.P. “centre médico-psychologique”)où les professionnels devraient se rendre pour assurer ces prises en charge. En lien avec une maison de santé, prévoir lé création de salle pour que, les personnels de la psychiatrie publique puissent intervenir).

De plus ce système permettrait de réduire le transport en taxi médical (Biscarrosse- Parentis A/R)et une navette de la ville à disposition pour assurer le trajet entre lʼécole et vers le lieu de prise en charge sur Biscarrosse est à étudier.

En dehors de lʼécole:
Nous passons la main, au camarade de la commission : association, sportive et culturelle qui ont planché sur la création dʼune maison des jeunes, …etc…

 

Laisser un commentaire