Introduction

Introduction

Nous programmons d’allier gestion et bienveillance, vision progressiste et respectueuse. Nous mettons l’humain au centre de toutes nos attentions. Et nous défendons l’idée que pour faire en sorte que l’être humain se sente bien.

Il faut que le contexte dans lequel il vit le permette. C’est l’objectif que nous destinons à tous nos concitoyens y compris à ceux qui travaillent pour la mairie. L’organisation d’une Cité commence par l’assurance de conditions de travail adéquates pour ses agents, maillons indispensables au service public.

1er AXE :

Aujourd’hui, les artisans, petits entrepreneurs, porteurs de projets, commerçants n’arrivent pas à rester à Biscarrosse, à faire évoluer leur activité à bon escient. Plus la municipalité proposera des structures et soutiendra les porteurs de projets favorisant des pratiques marchandes innovantes et respectueuses, plus l’économie locale se renforcera.

L’offre d’emploi en découlera. Ces dispositifs sont aussi nécessaires pour répondre aux besoins et aux styles de vie actuels. Vivre, ce n’est pas « consommer », jeter, gaspiller.

Nous sommes bon nombre de concitoyens à en prendre conscience. De plus, 35% (données INSEE 2016) des biscarrossais travaillent en dehors de la ville, nous souhaitons qu’ils aient des raisons de consommer à Biscarrosse. Notre premier axe est donc appelé le programme d’économie « Nouvelle Vague ».

2ème AXE :

Depuis plus de 40 ans, le tourisme est source de richesses. Or, force est de constater qu’il s’adapte peu aux changements. Nous défendons un programme de « Tourisme Révolutionnaire » suivant 2 principes : La révolution est avant tout un mouvement répétitif.

Pour nous, le tourisme doit vivre tout au long de l’année. « La vie locale n’a pas de saison ». Biscarrosse a tout le potentiel pour séduire les écotouristes et pour développer du tourisme à thème (histoire, patrimoine, us et coutumes, hydraviation).

De plus, le Plan Régional de Formation encourage les élus à accueillir des Organismes de Formation afin d’ajouter et d’ajuster la qualité des prestations sur le territoire et de répondre aux besoins des entreprises.

Un tourisme révolutionnaire parce que dépendant des transitions climatiques : une gestion du tourisme qui apporte de grands changements, qui casse renverse l’ordre établit précédemment : les experts ont alerté il y a des années mais la mairie a autorisé des constructions risquées au pied des dunes.

Stop aux constructions irraisonnées. Pouvons-nous continuer de faire croire que l’Homme peut ignorer la Nature ?

Nous nous y refusons. Stop aux pratiques de mobilité individualisées. L’aménagement du territoire est ici en question. Nous défendons le respect et l’équilibre : il y a de la place pour tout et pour tous à condition que la commune fasse le choix d’assurer sécurité et adéquation des pratiques pour que la liberté des uns n’entrave pas celle des autres.

3ème AXE :

Depuis des décennies, il est très difficile de se loger à Biscarrosse. Les locations sont rares quand on n’est pas touriste, les terrains sont chers. Notre vision de l’expansion de la ville est involutive, discrète.

Un programme de « Logements Inconditionnels, Raisonnés et Raisonnables »sera rapidement mis en place.

Nous défendons le fait que les aléas de la vie ne doivent pas obliger des familles ou des personnes célibataires à quitter leur ville pour avoir droit au logement. Nous souhaitons que chaque biscarrossais se sente considéré. Cet équilibre nous importe. Se loger n’est pas un luxe. Et pour nous de manière générale, l’organisation de la ville ne doit pas être un luxe.

4ème AXE :

La plupart des équipements ont été construits il y a des décennies alors que la population était quasiment 2 fois moindre. Peut-on s’en satisfaire aujourd’hui quand on défend l’importance de l’éducation et de l’émancipation individuelle ?

Nous sommes des « enfants de la République » et souhaitons valoriser ces notions fondamentales dans notre démarche vers plus de pratiques citoyennes pour tous :

  • il y a de la place pour chacun dans la société, l’accès aux soins, l’accès au droit commun, l’instruction et l’éducation sont des droits fondamentaux.

Le Conseil Municipal que nous ferons vivre sera attentif au respect de ces lois fondamentales. Nous défendons les projets qui facilitent le lien social car dans notre société ces attitudes ne sont plus des habitudes.

Il faut donc recréer des structures le permettant, la ville deviendra ainsi riche d’initiatives porteuses d’humanité, de créativité. C’est la partie du programme nommée « la Vie Biscarrossaise ».

  • Les besoins sont croissants et incontournables.
  • Les besoins sont évolutifs.

Nous nous engageons de ce fait, de rester vigilants et prêts à agir pour les besoins à venir.

La vie biscarrossaise deviendra une référence en matière d’humanité, de respect de l’environnement, de considération de tous et dans tous les quartiers. Une fois de plus,

c’est un défi à relever mais nous sommes prêts à soulever ciel et terre pour y parvenir.


Laure Nayach pour BISCARROSSE EN COMMUN

Laisser un commentaire