Choix d’une campagne raisonnée

Choix d’une campagne raisonnée

Sur les comptes de campagne :

  • Pourquoi avons-nous fait le choix de faire une campagne « raisonnée et raisonnable » d’un point de vue financier ?

Rappel du cadre législatif :

  • Comme vous le savez, une campagne électorale est cadrée par un certain nombre de règles.
    • « En premier lieu, la législation vise à renforcer l’égalité des candidats en instaurant un plafond des dépenses […] les candidats ayant obtenu au moins 5 % des suffrages peuvent se voir rembourser par l’État les dépenses qu’ils ont effectivement engagées pour l’obtention des suffrages et qu’ils ont réglées sur leur apport personnel.»1
    • Le plafond des dépenses électorales est de 1,22€ par habitant pour les communes n’excédant pas 15000 habitants.

Notre choix :

  • Nous avons parfaitement conscience de la puissance et de l’impact de la communication dans notre société. Cependant, nous avons choisi de ne pas faire une campagne onéreuse. Nous ne souhaitons pas reprendre les normes du commerce, les règles de l’économie de marché.
  • De plus, nous sommes capables de mettre en avant sans artifice nos savoir-faire et nos savoir-être, nos valeurs, nos analyses et nos perspectives car notre but n’est pas de nous mettre en avant individuellement mais de faire savoir ce qui nous importe dans notre démarche de « prise en main de Biscarrosse ».
    Nous tenons aussi à préciser que nous auto-finançons cette campagne sans prêt bancaire ni dons de partis politiques même si certains d’entre nous sont « encartés ».
  • Nous sommes raisonnables, nous ne souhaitons pas des formulaires en papier glacé pour nous exprimer. Cela sera peut-être moins attrayant mais dans la mesure où l’Etat rembourse les frais de campagne nous souhaitons minimiser le coût de notre propagande : nous ne gaspillons pas l’argent issu des finances publiques.
    Nous faisons le pari que cela ne gâchera en rien la qualité de ce que nous souhaitons exprimer.

1 Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques, Guide du candidat et du mandataire, Edition 2019

Laisser un commentaire